06/05/2009. Les saltimbanques : Le rideau est tombé.

Les dernières représentations de la pièce "ma femme est folle" par la compagnie théâtrale les Saltimbanques ont eu lieu le week end du premier mai, à guichet fermé. De l’avis unanime, les spectateurs ont passé deux heures trente de détente, voire de fous rires, contrôlés ou incontrôlés selon les cas.
En première partie, les enfants de l’atelier théâtre enfants (encadrés par Chantal LEPEYTRE) suivis des adolescents (coachés par Jean Claude DUROZIER) ont entraîné les spectateurs dans l’univers des contes de fées et des fabliaux. Bravo à eux pour leur interprétation excellente !!!
En "plat de résistance", les nombreux spectateurs ont pu apprécier les démêlées de Julien VALADIER, avec sa femme qui veut retourner au foyer après avoir "fugué" avec un professeur de culture physique. Ben oui, Julien est devenu très riche et elle veut profiter de l’aubaine. Seulement voilà il ne se laisse pas convaincre si facilement alors elle fait jouer ses relations pour qu’il ait un contrôle fiscal... Si au moins il était aidé mais même pas !!! Il est affublé d’une secrétaire jolie mais "au cerveau avec du lait caillé, c’est pas étanche, y’a des courants d’air !!!" et d’un comptable "sourd comme un pot, ayant les manières d’un pachyderme effeminé".
Inutile de préciser que les rires n’ont pas tardé à fuser dans la salle dès les premières secondes du spectacle pour ne s’éteindre que lorsque le rideau fut refermé.
A l’année prochaine pour un nouveau spectacle, toujours aussi savoureux.
Texte de Josiane Vigroux-Aufort