7 et 13 et 14 /06/2009. L’exposition « La vie autrefois » de la feuille.net.

C’est en Février que l’idée est née, au cœur d’un hiver long et froid : nous sommes plusieurs à collectionner des anciennes cartes postales, des photos du passé ; nous pourrions donc les exposer, y joindre des objets encore présents dans les greniers.
Cette idée, adoptée, se concrétisera par l’exposition « La vie autrefois ».
Amasser, demander à ses proches, puis trier, choisir vont bien nous occuper plusieurs après-midis et soirées.
Nous imprimons d’abord des photos réunies par thèmes : les travaux et coutumes au vent des saisons, la vie de tous les jours, les anciens métiers puis quelques évènements extraordinaires, la guerre, certaines manifestations.
Les dernières semaines sont consacrées à nettoyer, restaurer (au moins essayer) toutes sortes d’objets en rapport avec les thèmes précédents.
Alors on transforme en petit musée les deux salles de réunion mises à notre disposition par la municipalité au premier étage de la mairie : l’une sera consacrée aux travaux domestiques et l’autre aux métiers agricoles, artisanaux, au travail de la laine, à l’école.
Si parfois la fatigue apparaissait en fin de séance qui saura dire le bonheur - je dis bien le bonheur - de démonter le bol d’une écrémeuse, gobelet après gobelet, de dresser une table, de refaire un attelage unissant le joug de bœufs à l’aiguille, de retrouver un berceau, des jouets, des postes de radio et de téléphone ?
Le 7 juin, pratiquement tous les votants sont montés, s’attardant beaucoup plus au premier étage qu’au rez-de-chaussée... et cela est une magnifique récompense.
Nous ne saurions trop remercier les personnes qui nous ont fait l’honneur de leur visite et celles qui nous ont prêté leurs « trésors », ces photos, ces objets inanimés qui selon Lamartine ont une âme et la force d’aimer.
La cohésion et le travail de notre groupe a permis de retrouver l’espace d’un instant des images d’autrefois pour les plus âgés, et aux plus jeunes de les découvrir.
De tout cela il restera les photos, tapies dans l’ordinateur et qui pourront ressortir à tout moment.
D’ailleurs si tendres que soient nos souvenirs, nous ne vivons pas dans le passé.
Texte de Jean-René Dufour