02/07/2009.Discours de Mme Roux lors du départ de Nanou et de Paul.

Nanou,

Toi, la plus ancienne enseignante de St Priest, tu clos une époque, celle où tes collègues formèrent avec toi une équipe solide, innovante parfois, sérieuse, battante, drôle aussi, toujours prête à servir les élèves, leurs parents et les municipalités successives.

Partent donc avec toi Pierre, Florence, Annie, Michelle, Nelly, Geneviève et .......donc Paul.

Nanou, tu auras été le noyau de cette équipe.

Qui de Dany Dufour, André Bouteille, André Poupard, Mireille Vidal, et Gilles Neveu pourra ne pas citer ton nom avec une pointe de nostalgie !!! Qui de tous ces parents ici présents et qui t’ont côtoyée ne garderont pas un souvenir teinté d’affection !!!

Nous savons que retracer ton parcours professionnel dans un discours ne t’intéresse pas.

Nous espérons malgré tout que ton métier que tu auras exercé, dans l’ensemble à St Priest t’aura apporté le bonheur auquel tu aspirais lorsque tu étais la plus jeune normalienne à Guéret.

Nous n’ignorons pas que de nombreux anciens élèves prononcent encore ton nom « Nanou » avec tendresse.

Nanou et Paul,

Au cours de ces nombreuses années, votre relation a largement dépassé les liens professionnels, et, est devenue au fil du temps une relation amicale.

C’est pourquoi, personne n’est étonné que Paul quitte St Priest alors que Nanou décide de faire valoir ses droits à la retraite...

Il a sans doute pensé qu’ainsi, une manifestation commune de départ serait l’occasion de prouver que du bonheur peut émerger du travail au quotidien.

Si pour Nanou, le choix de ne plus exercer à St Priest ne dépendait pas d’elle, il en était autrement pour vous.

Nous nous doutons que prendre la décision de partir ne s’est pas faite sans une pointe de tristesse, tristesse que nous ressentons nous aussi.

Toutes ces années que vous avez données au service de tous ces élèves, de leurs parents et des municipalités, ne peuvent s’effacer d’un coup de plume.

Vous aussi vous faisiez partie de cette équipe solide qui permettait à tout le monde de travailler dans de bonnes conditions.

Comme Nanou, vous êtes un enseignant aux qualités incontestables.

Nous ne regrettons nullement de vous avoir connu tous les deux.

A Paul,

nous lui souhaitons de poursuivre son métier avec tout le plaisir qu’il aura eu à le vivre à St Priest.

A Nanou, nous lui souhaitons de garder des souvenirs heureux de toutes ces générations passées.