Miroir liquide



05/11/2009. C’est l’automne.

La nature, avant de s’endormir se pare de ses habits de fête. Il en est ainsi depuis des milliers d’année. Le temps avec ses humeurs inexplicables nous offre un soleil généreux qui fait éclater les couleurs. Inutile d’aller loin pour jouir du spectacle : un tour de son village suffit mais rivière et étangs ne sont jamais très loin.

Les bois.
Leurs masses, encore compactes, retiennent avec peine leurs feuilles que le moindre souffle appelle. Le camaïeu des verts de l’été a fait place à une palette infinie de tons, bien plus riche et douce que celle de l’arc en ciel. L’œil exercé reconnaît chaque variété. L’alliance des marrons et des verts a été trouvée bien avant l’industrie de l’habillement.

Les sous bois.
Si l’on pénètre sous les ramures désormais incomplètes, quel fracas en froissant les feuilles tombées ! Un geai invisible ne vient-il pas par son craillement prolongé signaler la présence d’intrus. Pour écouter, jouir de la paix du lieu, il faut se réfugier sur des bancs de mousse muette. Des arbres entièrement jaunes flamboient au milieu de masses sombres. Où est le cèpe ? Il boude car il n’a pas assez plu et l’odeur s’en ressent.

La rivière.
Elle souffre aussi de la sécheresse. Ses maigres eaux susurrent en rencontrant quelques cailloux, emportant les minuscules radeaux des feuilles tombées. D’énormes rochers n’ont plus que leur base immergée et vengent les icebergs.

Les étangs.
Encore d’autres lieux empreints de sérénité. De petite étendue, leurs eaux noirâtres constituent un miroir quasi parfait reflétant l’azur avec plus d’intensité. L’étang de Néravaud, que l’on peut longer sur une très grande distance est un régal. Il réfléchit ses rives mais avec moins de netteté car ses eaux sont ridées par les poissons qui sautent, les nombreux canards qui pagaient, les hérons qui après avoir flotté repus décollent de leur vol lourd.

Carpe diem.
Pendant des décennies la Creuse n’a pu retenir quantité de ses habitants. Bien sûr on ne vit pas d’images bucoliques, dommage. Pour ceux qui ont cette chance disons simplement « Carpe diem » : profite du temps présent.

 


JPEG - 33.1 ko
Automne flamboyant
JPEG - 42.8 ko
Dans un écrin de teintes variées
JPEG - 37.6 ko
Etang de Néravaud
JPEG - 48.4 ko
Le pont de la Côte
JPEG - 40.1 ko
St Priest, lieu haut en couleurs