13/03/2010. Le Réseau d’Écoute, d’Appui et d’Accompagnement des parents a fêté ses dix ans à St Priest

Samedi 13 Mars, l’après midi, le REAAP, sigle exprimé en titre de l’article a choisi notre commune pour présenter plusieurs activités.
- Au rez-de-chaussée un atelier avait attiré beaucoup de bambins. Assistés de leur maman ils s’affairaient à réaliser et peindre avec beaucoup d’application des petits objets en carton qu’ils emportèrent avec une satisfaction méritée.
- Les Pitchounets et la MJC ont proposé un parcours de motricité pour les enfants jusqu’à 4 ans.
- Au premier étage était présentée une remarquable collection de jeux d’autrefois dont certains oubliés. A des années-lumière du virtuel des jeux électroniques, les enfants jouaient une partie parfois avec un adulte pour adversaire et tout le monde s’amusait comme quoi avant l’ère de l’informatique on pouvait se divertir aussi.
- L’atelier théâtre des enfants de la MJC a lu des textes.
- Ce fut au tour des acteurs juniors (atelier théâtre) des Saltimbanques de présenter « Rêves de Brel », inclus dans la première partie du spectacle qu’offre la troupe. Tout le monde connaît les immortels succès du grand Jacques mais réciter avec talent ses textes redonne une sensibilité nouvelle à la poésie qu’ils expriment.
- Enfin la Compagnie « L’oiseau vache » a présenté « Résistances » le premier volet de « Paroles de femmes creusoises ». L’auteur a rencontré des femmes, jeunes et moins jeunes dans les cités de Guéret et de leurs récits - une vie médiocre, difficile et désabusée - et en a tiré ce spectacle. Qu’il reflète avec émotion et vérité la réalité ne surprend pas. Toutefois une remarque : les parents (et encore quand ils sont ensemble) parlent mal aux enfants. Ceux-ci copient. On l’expose au théâtre : les jeunes ne peuvent concevoir la normalité qu’avec un langage cru.
- En parallèle mais dans les salles du premier étage de la Mairie « La Feuille.net » avait bien voulu ouvrir son exposition sur « Les années 60 » dont nous reparlerons.
Pour clôturer cette journée organisée conjointement par Céline Broussaud, référente famille à la MJC, les associations communales, et la municipalité, cette dernière a offert le pot de l’amitié. Les conversations et échanges se sont ainsi prolongés quelques minutes.
Texte de Josiane Vigroux Aufort et de Jean-René Dufour