Mignonne allons voir si la rose....

Une légende raconte que Chloris, déesse grecque des fleurs aurait créé la rose en transformant le corps inerte d’une nymphe. Aphrodite déesse de l’amour lui donna sa beauté, Dyonisos dieu du vin son parfum et les trois grâces Aglaé, Thalie, Euphosyme, le charme, l’éclat et la joie. Vénus, l’Aphrodite des Romains surprise nue dans son bain par Jupiter en rougit si fort qu’une rose blanche devint rouge...
Un peu d’ordre dans une foison de roses.
Une centaine d’églantiers divers (rosiers sauvages) à travers le monde ont été croisés et sélectionnés empiriquement. Au 18ème siècle la rose du Bengale génère ainsi les roses thés au caractère remontant (floraisons multiples), aux couleurs diverses et éclatantes, certaines parfumées. Ce sont les roses dites modernes qui à leur tour peuvent créer d’autres hybrides.
Quatre grandes catégories classent ces plantes. Les rosiers buissons ont leurs fleurs soit en bouquets (polyanthas) soit en grandes dimensions (hybrides de thé). Les rosiers arbustes se déclinent en rosiers botaniques (très anciens) et rosiers anciens (un peu moins ... et souvent parfumés). Les rosiers paysagers sont dits soit buissonnants (ne demandent aucun soin) soit couvre-sols. Enfin il y a les rosiers grimpants : les « remontants » fleurissent tout l’été, les « non remontants » n’ont qu’un mois de floraison mais exposent des centaines de fleurs, quant aux rosiers lianes ils peuvent envahir un arbre de 15 mètres de haut. Nous n’évoquons pas les catégories et formes intermédiaires, les rosiers tiges, pleureurs etc. Parmi les 12000 variétés existantes en voici quelques unes, bien connues, très belles et abordables.
Pierre de Ronsard est souvent qualifiée de rose romantique. De grands pétales de soie se recouvrent déclinent toutes les teintes de rose du centre jusqu’au blanc en périphérie, une image de tendre jeunesse.
Madame Antoine Meilland est une fleur opulente, jaune clair ourlé de carmin avec pour fond un feuillage ample et brillant. Sélectionnée parmi 800 roses pendant la guerre, elle a établi la renommée des rosiéristes Meilland. Aux USA elle est choisie en 1945 comme symbole de la paix et porte le nom de « peace ».
Le rouge et le noir en plus d’envoyer un clin d’œil à Stendhal offre une teinte rouge cerise sombre avec des parties noires du plus bel effet.
Catherine Deneuve tout comme l’actrice est d’une élégance rare. Sa couleur tient du saumon, du corail et un parfum discret l’entoure. Malheureusement la belle (la rose) se laisse difficilement saisir, une tige à elle seule constitue un fagot d’épines !
Louis de Funès fut choisie par l’acteur lorsqu’il tournait son dernier film « Le gendarme et les gendarmettes » dans le Var. Visitant une roseraie il s’arrêta plusieurs fois devant une fleur au ton orange foncé mélangé de jaune et de rouge qu’il adopta. Très gracieuse mais brève.
Violette parfumée jaillit en bouquets composés de magnifiques boutons mauves puis rouges puis violets. Grand prix de la rose parfumée dans les années 90, son parfum est un délice.
Papa Meilland est peut-être la plus accomplie des roses. Elle s’épanouit en une structure étoilée que relèvent ses pétales veloutés rouge sombre et exhale un parfum véritablement sublime. Toute évocation des roses demeure incomplète, tant il y aurait à dire. La science s’emploie à améliorer les espèces tant animales que végétales en utilisant de plus en plus la sélection génétique. On produit en quantité industrielle des fleurs au port parfait pas toujours pour le bien des sols mais il reste à leur apporter le parfum. Plutôt que d’espérer une inaccessible rose parfaite, rêvons avec Robert Desnos :
Rose blanche, rose rose,
Rose d’or,
J’ai cueilli la rose éclose
Et son parfum m’endort.

Texte de Jean-René Dufour

 


JPEG - 37.1 ko
Rosier pleureur
JPEG - 32.7 ko
Pierre de Ronsard
JPEG - 32.8 ko
Mme A .Meilland
JPEG - 35.3 ko
Le Rouge et le Noir
JPEG - 39.9 ko
Violette parfumée
JPEG - 31 ko
Catherine Deneuve
JPEG - 34.4 ko
Louis de Funès
JPEG - 32.1 ko
Papa Meilland